Créer son composteur soi même – partie 2

Pour mettre en place un silo pour composte, il n’y a pas forcément besoin de s’équiper d’appareils assez techniques comme par exemple d’outils pour la soudure. Il convient de respecter certaines règles afin de fabriquer votre composteur de la meilleure manière de le rendre fonctionnel et efficace.

Des conseils de bon usage

conseils compost 2Tout d’abord, vous devez penser à l’ouverture qui doit être le plus possible facilité lorsque vous désirez y insérer vos déchets. Une ouverture complexe à réaliser vous fera perdre du temps et risque surtout de vous agacer et de faire en sorte que vous n’utilisez pas votre composteur autant que vous le devriez. De plus, vous devez penser également à l’aération de votre composteur afin qu’il puisse effectuer son travail correctement tout comme le fait de mettre en place une trappe afin de pouvoir récupérer votre compost une fois que celui-ci sera prêt à être utilisé, c’est-à-dire qui sera arrivé à maturation. Il existe beaucoup de schémas intéressants que vous pourrez réaliser sur internet qui ne nécessitent pas beaucoup d’expérience ou de matériel en fonction de ce que vous voulez réaliser.

Il convient également de bien réfléchir à l’endroit où vous allez mettre en place votre compost dans le sens ou vous devez le placer dans un emplacement qui soit totalement à l’abri des intempéries histoire de ne pas réduire à néant votre compost. Idéalement, afin d’en améliorer la praticité, vous pourrez tout à fait le déposer vers des zone de dépôt qui corresponde au jardin ou à votre cuisine afin de limiter les allers retours pouvoir utiliser par la suite de la meilleure des façons. Pour ne pas nuire à l’éthique de votre jardin, vous pouvez tout à fait faire en sorte de le cacher le plus possible afin que ne viennent pas entacher le paysage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *